L’agenda 21

IMAGEcercles

QU’EST CE QU’UN AGENDA 21 ?

“Agenda” provient d’un mot anglais signifiant programme.
Pourquoi 21 ? Parce que 21ème siècle !

Un Agenda 21 local est un carnet de route, un projet concerté de développement orienté vers le long terme. C’est une démarche qui permet à toute collectivité locale de se fixer des objectifs de développement durable et de les mettre en œuvre.

ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE ?

Un développement durable, c’est la recherche d’un développement de notre territoire par des actions qui répondent à des exigences environnementales, sociales mais aussi économiques. Nos actions doivent ainsi à la fois assurer un développement économique viable, veiller à l’intégration et à l’épanouissement de tous les habitants, tout en limitant nos impacts sur nos ressources naturelles.

5 finalités sont à poursuivre :

  • la lutte contre le changement climatique et la protection de l’atmosphère,
  • la préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources,
  • l’épanouissement de tous les êtres humains,
  • la cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et les générations,
  • un développement économique selon des modes de consommation et de production durables.

L’AGENDA 21 2013/2016 DE LOUVIGNE COMMUNAUTE

Lancé en 2011, l’Agenda 21 de Louvigné Communauté, programme d’actions de développement durable du territoire a été reconnu par le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, fin 2013.

L’Agenda 21 local est le projet de développement durable pour le territoire du canton de Louvigné du Désert. Ce projet a pu aboutir grâce à la mobilisation de la population et des acteurs locaux entre 2011 et 2013, avec l’ambition collective de faire du développement durable le modèle de développement du territoire.

Un plan d’action pluriannuel a été défini suite à l’identification d’une stratégie de territoire et d’objectifs clairement identifiés. Ainsi ce sont 74 actions qui ont été inscrites sous 3 orientations stratégiques et 18 objectifs de développement. Plus de la moitié de ces actions sont en cours de mise en œuvre sur le territoire, les autres le seront ces prochaines années.

Gage de qualité des projets engagés, la reconnaissance « Agenda 21 local » est prononcée par le Ministère du Développement Durable pour 3 ans.

Voici quelques unes des actions majeures inscrites à l’Agenda 21 :

  • Action n°1 : Développer la fibre optique :

La mauvaise desserte en débit Internet du territoire est aujourd’hui très contraignante pour les habitants et les entreprises. Le développement d’un territoire et de services numériques contribuera à une meilleure équité et égalité des chances pour les habitants grâce à une offre de service équivalente pour l’ensemble des usagers (accès à la santé, à l’éducation, aux formalités administratives …).

En étant un facteur de désenclavement du territoire, le développement des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) engendre aussi un gain de temps et limite les déplacements routiers, ce qui participe ainsi à la réduction des émissions de GES (Gaz à Effet de Serre) sur le territoire. Enfin, le développement des usages numériques participera directement à l’attractivité du territoire, et permettra à certains de pouvoir envisager de travailler en milieu rural. Le déploiement de la fibre optique est prévu à partir de 2014.

  • Action n°4 : Créer une maison médicale pluridisciplinaire :

Louvigné Communauté anticipe dès aujourd’hui un phénomène à venir de manque de professionnels médicaux à moyen terme, confrontée à une problématique de « désertification ». Les projets pour remédier à ce risque de désertification répondent au droit à la santé que chaque être humain est en mesure de revendiquer et à la nécessité d’apporter une solution pérenne à la chute programmée de la démographie médicale en milieu rural.

Pour cela, Louvigné Communauté lance en 2013 la construction d’une maison médicale éco exemplaire sur l’emplacement d’une friche urbaine à Louvigné du Désert, et recrute des médecins généralistes.

  • Action n°8 : Maintenir et adapter le parc social communautaire :

75 logements sont gérés par Louvigné Communauté. Répartis sur les 8 communes, ces appartements ou maisons répondent à une réelle demande de la population en offrant des loyers modérés.

Par le recours aux services des artisans locaux, Louvigné Communauté s’efforce d’améliorer son parc de logements d’année en année, en les rendant par exemple accessibles pour les personnes à mobilité réduite et en améliorant leur efficacité énergétique.

  • Action n°17 : Participer au renforcement du secteur de l’économie sociale et solidaire :

3 structures d’insertion sont associées à la politique environnementale de Louvigné Communauté. Etudes et chantiers et Provert interviennent pour la réalisation des travaux de restauration des cours d’eaux, Solid’R pour l’entretien de la Vallée humide de Monthault. Cela permet de concourir à l’insertion de personnes par le travail, tout en œuvrant à la préservation de l’environnement.

  • Action n°29 : Diminuer de 40 % l’impact énergétique des logements communautaires

Depuis 2014, Louvigné Communauté procède à la réhabilitation énergétique de son parc social. Commençant par 7 logements à Le Ferré, il s’agira de réduire de 40 % leurs consommations énergétiques, afin d’agir efficacement sur un secteur à l’origine de 12% des gaz à effet de serre sur le territoire. Ces travaux permettront aussi de diminuer la facture énergétique des locataires.

  • Action n°56 : Réunir les habitants autour des « 100 bonnes raisons de vivre à Louvigné Communauté »

En 2013, des habitants se sont réunis autour de la valorisation de leur territoire. Meilleurs ambassadeurs de leur territoire, ces volontaires vont créer un recueil de 100 bonnes raisons de vivre à Louvigné Communauté, diffusé par la suite dans l’objectif de promouvoir le modèle durable du territoire et de renforcer l’attractivité des communes.

  • Action n°62 : Créer un parcours sensoriel d’interprétation accessible aux personnes handicapées

Depuis 2011, Louvigné Communauté élabore un sentier d’interprétation sensoriel sur le site de la vallée humide à Monthault, ce parcours sera accessible aux personnes handicapées moteur et mentales. Le thème sélectionné,   » l’homme et la nature « , permettra d’aborder l’importance écologique d’une zone humide mais aussi l’impact de l’homme sur une zone naturelle, en invitant petits et grands à prendre le temps d’observer ce milieu depuis diverses stations.

Les stations sensorielles, crées à partir des éléments présents sur le site, ont été imaginées avec la participation d’acteurs touristiques, d’habitants, de représentants du monde du handicap, du monde éducatif, accompagnés par des éco interprètes et médiateurs scientifiques.